Bundesliga : Comment optimiser les tournées de livraison ?

La RFA ne conserve pas son titre de champion d’Europe malgré être allée jusqu’en finale, elle le perd contre la Tchécoslovaquie lors de la séance des tirs au but de l’Euro 1976. Helmut Schön quitte son poste à l’issue de la Coupe du monde 1978 après s’être incliné face au voisin autrichien lors du deuxième tour. Pendant la Coupe du monde 1994, l’équipe va jusqu’en quart de finale avant d’être éliminée par la surprenante équipe de Bulgarie sur le score de 2 buts à 1 en faveur des Bulgares, qui se qualifie pour le tour suivant. Le Kaiser amène tout d’abord son équipe en finale lors du Mondial 1986 et va jusqu’en demi-finale pendant l’Euro 1988 organisé chez elle en Allemagne de l’Ouest, avant d’atteindre la finale de la Coupe du monde 1990, remportée aux dépens de l’Argentine. Allemagne (de l’Ouest), premier tour, troisième journée : RDA-RFA 1-0, le 22 juin 1974, les deux équipes se qualifiant pour le second tour).

Elle finit tout de même à la troisième place en battant le Mexique quatre buts à trois après prolongation lors de la petite finale. Grâce à cette victoire la RFA gagne sa troisième Coupe du monde et Franz Beckenbauer réédite la performance du brésilien Mário Zagallo pour avoir soulevé le trophée en tant que joueur et en tant qu’entraineur. Avec cette affiliation, en plus du nouveau contrat avec E.ON AG, l’une des plus fortes affluences de Bundesliga (60 000 spectateurs) et les puissants droits TV de Kirch, le BVB se lance dans un recrutement massif et couteux à l’image de Tomáš Rosický, Torsten Frings, Ewerthon, Jan Koller, Victor Ikpeba, Márcio Amoroso ou encore Evanílson. L’Allemagne n’a jamais passé plus de huit ans sans aller au moins en demi-finales à la CM ou à l’Euro (entre 1958 demi-finale en CM et 1966 finale en CM). L’Allemagne n’a jamais passé plus de douze ans sans aller en finale de la CM ou de l’Euro (entre 1954 victoire en CM et 1966 finale en CM). 23 septembre : décès à 85 ans de Severino Minelli, international suisse devenu entraîneur. L’attribution de l’organisation de l’édition 2024 à l’Allemagne le 27 septembre 2018, qualifie la Mannschaft d’office.

Ce dernier, régulièrement critiqué depuis le cuisant échec du mondial 2018, décide finalement au printemps 2021 de quitter ses fonctions à l’issue de l’Euro, soit plus d’un an avant le terme de son contrat. Elle s’incline d’entrée 1-0 contre la France (championne du monde) sur un but de Mats Hummels contre son camp, puis se ressaisit lors de la deuxième journée contre le Portugal en prenant le meilleur sur les champions d’Europe sortants au terme d’une rencontre spectaculaire (4-2) après avoir été menée au score. L’année 2015 finit par une défaite en amical face à la France, match assombri par les attentats terroristes du 13 novembre 2015 avec en particulier des explosions ayant eu lieu aux abords du Stade de France où se déroulait la rencontre. L’équipe d’Allemagne n’a pas de stade attitré lorsqu’elle évolue à domicile et en général, change de stade et de ville à chaque rencontre. Il intègre à 11 ans le centre de formation de l’Eintracht Francfort, club de sa ville natale. Frédéric Hantz, entraîneur du club. Dès la reprise en août, il gagne la Supercoupe de l’UEFA face à Chelsea (2-2, victoire aux t.a.b) dont un but du français, sous la houlette de Pep Guardiola, nouvel entraîneur du Bayern.

Sous pression, ses prises de risque continuelles en attaque (au détriment de la défense) l’exposent aux contres incisifs et habilement menés par une équipe du Mexique excellente et mieux organisée. Qualifiée pour la 10e édition du tournoi ayant lieu en Russie, en tant que championne du monde en titre, l’Allemagne aligne une équipe « bis » avec Julian Draxler comme joueur le plus expérimenté. En position de force pour se qualifier lors de la dernière journée (une seule équipe du groupe étant éliminée), la Mannschaft frôle pourtant l’élimination et l’humiliation contre les Hongrois avant de s’en sortir sur une égalisation en fin de match de Leon Goretzka (2-2). L’Allemagne se classe à la 2e place du groupe F et doit affronter la redoutable Angleterre à Wembley: la campagne européenne 2021 des Allemands s’arrête en huitième de finale face à des Anglais (2-0) solides et réalistes et parvenant à profiter de ratés offensifs sur les rares grosses occasions allemandes. Le 23 juin, la Mannschaft est encore en manque de réussite, d’abord menée au score (et virtuellement éliminée) à la mi-temps, puis réduite à dix joueurs en fin de match après le carton rouge reçu par Jérôme Boateng.

Consultez notre page d’accueil pour en savoir plus sur leipzig maillot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.